A propos d’Olam au Gabon

Olam au Gabon est une grande organisation qui a développé plusieurs projets d’envergure dans le pays. La société a géré 9 grands projets en partenariat avec la République gabonaise: 4 dans les agri-business qui sont: Plantations de Palmiers d’Olam Palm Gabon(2011) de l’entité Olam Palm Gabon), Olam Rubber Gabon (2012), Programme GRAINE (2014) de l’entité SOTRADER, Gabon Fertilizer Company (2012). Ajouté à cela, il a également développé 5 projets d'infrastructure d’envergure; en partenariat avec Africa Finance Corporation et la République du Gabon, qui sont: GSEZ (Gabon Special Economic Zone) (Nkok) (2010), GSEZ New Owendo International Port (2015) (GSEZ Ports SA), GSEZ Mineral Port (2014), GSEZ Infras (2016), GSEZ Airports (2016).

Le nouvel aéroport international de Libreville a été attribué à titre de concession à long terme de 50 ans à GSEZ Airports SA, une filiale détenue par GSEZ.Situé à proximité de Nkok, à 30 km du centre-ville, il remplacera l'aéroport existant, avec une capacité de:

  • 2 millions de passagers par an (phase 1)
  • 5 millions de passagers par an (phase 2)

Histoire : Olam International a lancé le projet de terminal cargo en 2012. L'idée phare étant d'offrir des infrastructures portuaires modernes, rentables et aux standards internationaux à tous les industriels désireux d’exporter ou d’importer leur production depuis ou vers le Gabon. Le port constitue ainsi un atout majeur pour les activités nouvelles d'huile de palme et de caoutchouc du groupe Olam au Gabon.

L'annonce de sa construction a fini de convaincre de nombreux industriels désireux d'investir dans la Zone Économique Spéciale de Nkok. Des approvisionnements à l'exportation des produits, l'ensemble de la chaîne de valeur est désormais intégrée à l'offre GSEZ.

Emplacement : Le port est situé, à Owendo, à 27 kilomètres au sud du centre de Libreville.

Connectivité : Notre terminal est une plate-forme multimodale qui offre un accès privilégié par la route, les rails, les voies maritimes et fluviales. Les marchandises peuvent être distribuées point à point n'importe où au Gabon via notre filiale logistique.

Infrastructures

Le port est doté des équipements suivants :

- Un embarcadère de 690 mètres avec deux positions d'amarrage pour porte-conteneurs de type Panamax.

- Deux grues pour le chargement et le déchargement des navires.

- Quatre grues-portiques sur pneus de type GRT.

- Deux silos à grain d'une capacité de 10 000 tonnes et deux autres silos de 5000 tonnes chacun en projet.

- Sept citernes d'une capacité totale de 10 500 tonnes pour le stockage de l'huile de palme brute (CPO)

Avantages : Avec ce nouveau port de commerce, le Gabon se dote d'un outil moderne, aux normes internationales et qui garantit des prix stables et transparents. Le terminal cargo propose une grille de tarifs simplifiés avec un prix unique à la boîte. Cette offre marque une vraie révolution par rapport aux des classes et des sous-classes de produits et leur multiplicité de barèmes de prix, que l'on trouvait auparavant à Libreville. Autre nouveauté : des aires de stockage très proches du débarcadère et des moyens de manutention entièrement automatisés qui permettent de tripler les cadences de chargement/déchargement.

Les clients gagnent sur tous les tableaux. Leurs coûts de fret et d'aconage ont fondu. Les prix sont garantis stables et transparents toute l'année. Les marchandises leur parviennent deux fois plus vite.

SERVICES

Agence d’expédition: Notre port offre tous les services classiques d'agence d'expédition. Il apporte une aide précieuse et complète à la préparation de l'escale du navire et vous assiste, pour toutes les formalités.

Logistique: Nous possédons notre propre filiale logistique qui assure le transport des marchandises depuis ou vers le port à partir de n'importe quel point du Gabon. Elle possède sa propre flotte de 80 camions et assure un service logistique nonstop 24/7.

Dédouanement: Nous sommes munis de toutes les licences et habilitations pour effectuer les opérations de dédouanement au Gabon. Ces services incluent de nombreuses vérifications et mise en régulation en accord avec les règlementations administratives et fiscales en vigueur.

Guichet unique: A terme (fin 2017-début 2018), notre port proposera un guichet unique. Les principales agences gouvernementales et départements ministériels seront regroupés sous un même toit pour faciliter les démarches administratives et accélérer les procédures. Parmi les principales administrations : douanes, finances ou immigration. Ce guichet unique simplifiera et fluidifiera la vie administrative des entreprises et armateurs, et permettra aussi des économies de temps et d'argent conséquentes.

Service de transport intégral:

Nous offrons un service de transport intégral (end to end shipping services) qui comprend:

  • Opérations portuaires pour import/export de marchandises cargo
  • Agence d’expédition
  • Transport et logistique
  • Dédouanement

Deux nouveaux projets d'infrastructures ont été attribués à titre de concession à long terme de 20 ans à GSEZ Infras SA, une filiale de GSEZ:

- Pipeline d'eau de 65 km pour fournir Port-Gentil

- Lignes électriques de 2'321 km dans les zones rurales (en commençant par les régions touchées par les projets d’Olam au Gabon: Bitam, Mouila, Kango

UN PARC INDUSTRIEL MULTISECTORIEL DE 1 126 HECTARES AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DU GABON

GSEZ (Gabon Special Economic Zone) met à la disposition des investisseurs des parcelles industrielles aménagées et semi-aménagées en location ou en vente aux standards internationaux pour les besoins de leurs activités.

LOCALISATION ET VOIES D’ACCES

Située à 27 km de Libreville, au sein d’un parc industriel multisectoriel de 1 126 hectares au service du développement économique du Gabon ; fier produit d’un partenariat public-privé entre Olam International et la République Gabonaise ; la Zone Economique Spéciale de Nkok est idéalement située, particulièrement pour les clients qui reçoivent leurs marchandises de l’intérieur du pays. La zone a développé ses 1 093 hectares en 2 phases :

Phase 1 (591 ha) et Phase 2 (502 ha)

A part la route, la ZES est aussi accessible par la mer et les rails. Elle est située à une distance de 18 km d’Owendo par voie maritime, 35 km par voie routière et 21 par voie ferroviaire.

AUTONOMIE EN EAU ET ELECTRICITE

GSEZ fournit une connexion internet et la fibre optique à un très haut débit de 3/WASC.

Le site est également totalement indépendant en eau et en électricité avec une centrale électrique opérationnelle de 70MW et 2 cuves de stockage d’eau d’une capacité de 6 millions m3 par jour.

Un programme de traitement des eaux usées d’une capacité de 5 millions de litres par jour a été mis en place et est déjà opérationel, selon les recommandations de la législation gabonaise

Avantages pour les investisseurs

Le gouvernement gabonais a accordé aux investisseurs des avantages fiscaux et juridiques.

0% d’impôt sur les revenus de l’entreprise pendant 10 ans

0% de droits de douane sur les importations

Un guichet unique

17 agences gouvernementales et départements ministériels sont regroupés sous un même toit pour faciliter les démarches administratives et accélérer les procédures pour les clients qui souhaitent s’installer dans la ZES de Nkok.

Les investisseurs bénéficient aussi de:

  • Un accès privilégié à la zone CEMAC avec un marché régional de 50 millions de clients
  • La parité fixe entre le FCFA et l’Euro soit 655.957 FCFA pour 1 Euro

Histoire : Le port minéralier de GSEZ a été officiellement créé en 2015 sur la zone de Barracuda, à Owendo, sis à une vingtaine de kilomètres du centre de Libreville. En 2016, les travaux de drainage et de remise en état des terrains ont été effectués en un temps record de 60 jours avec plus de 2 millions de tonnes de sable acheminées depuis la haute-mer. La jetée a été construite en 45 jours. La première opération commerciale de chargement d’un cargo s’est déroulée le 1er janvier 2017 dans l’exact agenda prévu. Le port s’étend sur 45 hectares et offre actuellement une capacité de 4 millions de tonnes par an. Dans une seconde phase la capacité sera portée à 10 millions de tonnes par an avec un tapis roulant 100% automatique. Nous importons actuellement des produits calcaires ou dérivés comme le clinker, à destination de l’industrie cimentière et pour des clients comme CEMAF ou COMIDOC. Nous exportons essentiellement du manganèse et du bois scié pour les sociétés NGM et CITIC.

Emplacement : Le port minéralier est installé sur la zone de Barracuda, à Owendo, à 21 kilomètres au sud du centre de Libreville 00°17,5N’ et 09°28’E.

Connectivité : Nous offrons à nos clients une plate-forme multimodale qui comprend 1,5 kilomètre de voies ferrées, une connexion aux principales autoroutes. Une capacité de stockage de 20 000 m2, ainsi que deux barges (quatre à partir de novembre 2017) qui acheminent les minerais et matières premières de la jetée aux bateaux. Nos équipements comprennent 3 locomotives et 94 wagons d’une capacité de 80 tonnes chacun.

Avantage :Nous offrons, pour la première fois en Afrique, des services aux standards internationaux et mondiaux à des prix ultra-compétitifs, en moyenne 30% inférieurs aux autres ports africains actuels. La productivité atteint des niveaux inégalés en Afrique avec la possibilité de charger un navire de 50 000 tonnes en 4 jours contre 20 jours en moyenne dans la plupart des ports.

Infrastructures

  • Zone de 4,5  hectares  (1,5 kilomètres x 300 mètres).
  • Zone de stockage de 20 000 m2. 
  • Le port minéralier de GSEZ  possède les infrastructures et équipements suivants : 

1° Matériels de manutention

  • 6 engins de chargement et déchargement à roues
  • 6 ADT (tombereaux)
  • 1 chargeuse sur pneus
  • 1 bulldozer

2° Emplacement stockage et amarrage 

  • Superficie totale: 45 hectares
  • 4 barges (capacité : 2100 tonnes) 

3° infrastructures ferroviaires

  • 3 locomotives
  • 1 locomotive de manœuvre
  • 90 wagons pour le transport des minerais
  • 4  wagons plats

Projet d’une usine d'urée intégrée de 1,6 milliard de dollars, produisant 1,3 MT par an et située sur l'île de Mandji dans la côte ouest du Gabon.

Ce projet aura un accès concurrentiel au gaz naturel grâce à un contrat de gaz à prix fixe à long terme avec certains acteurs industriels du pétrole et du gaz dans le pays.

Cette société devrait être l'un des fournisseurs les plus compétitifs au monde, avec une position logistique unique pour desservir LATAM, l'Amérique du Nord et l'Afrique

Les principaux sponsors du projet sont Olam avec 80% de propriété et la République du Gabon avec 20%.

Opéré par SOTRADER, joint-venture entre Olam et la République du Gabon, le programme GRAINE détient 200'000 Ha dont 128'000 Ha pour les petits exploitants.

La phase 1 du projet concernait 70 000 ha d'huile de palme destinée à l'exportation et 8 000 ha pour les cultures domestiques (banane, tomate, manioc, poivre, etc.), pour un total de 78 000 ha.

Quelques chiffres:

  • GRAINE a des bureaux régionaux dans 6 provinces sur 9 au Gabon
  • 475 bulldozers ont été commandés à Caterpillar (dont une partie déjà livrée)
  • 2 millions de plants de bananes commandés (dont 1 million déjà livrés et plantés)
  • >10 000 ha de terres déjà préparées et > 7 000 ha plantées
  • 1'300 Gabonais ont déjà été formés (dont certains en Malaisie et au Maroc)
  • 65 pompes à eau installées
  • 100 km de route réhabilitée

Également issu d’un partenariat entre Olam et la République du Gabon, Olam Rubber Gabon (ORG) gère les plantations de caoutchouc industriel de 28 000 ha, dont 10 000 ont déjà été plantés. La première récolte est attendue pour 2020.

L'usine de caoutchouc dont la construction commencera en 2019 aura une capacité de production de 225 tonnes par jour.

Olam Palm Gabon (OPG) est une joint-venture entre la République du Gabon (40%) et Olam International (60%) et est en charge du développement des projets industriels d'huile de palme d’Olam au Gabon. Ce projet compte 3 sites, respectivement Awala (2011), Mouila (2011) et Makouké acquis de Siat Gabon en 2016, en plus de sa raffinerie située à Lambaréné :

  • Mouila et Awala ont chacun une (1) usine de CPO (Crude Palm Oil) sur place et réunissent 49 000 ha plantés; la vision étant de planter 50 000 ha d’ici fin 2017. Awala a également obtenu, en octobre 2016, la 1ère certification RSPO en Afrique.
  • Makouke a de son côté 5'809 ha plantés et peut potentiellement être étendu sur 2'602 ha supplémentaires.
  • La raffinerie de Lambaréné : rachetée en 2015 à la société SIAT Gabon, elle a été depuis modernisée et rendue plus performante. La raffinerie de Lambaréné a désormais une capacité de production de 60 tonnes métriques par jour. L’huile brute (CPO) est raffinée en deux sous-produits : oléine et stéarine, qui donnent respectivement, des huiles alimentaires (Palma et Cuisin’or) et du savon de Marseille (Pursavon).